• Littérature
  • Spiritualité
  • Sciences humaines

Nathan KATZ

Œuvre poétique 2

O loos da Rüef dur de Garte, et poèmes inédits

Présentation par Yolande Siebert
Préface de Georges-Emmanuel Clancier
Postface de Jean-Paul Sorg
Bilingue alémanique-français
Traduit de l’alémanique par Camille Claus,
Jean-Paul de Dadelsen, Adrien Finck, Jacques Goorma,
Gaston Jung, Gérard Pfister, Sylvie Reff, Yolande Siebert,
Jean-Paul Sorg, Albert Strickler, Claude Vigée,
Jean-Claude Walter, André Weckmann et Conrad Winter

Collection Neige
n° 5, ISBN 2-845-90026-0

19 €

« Dans les années trente du siècle dernier, se souvient Georges-Emmanuel Clancier dans une merveilleuse préface inédite, j’avais plaisir à voir, une ou deux ou fois l’an, venir en Limousin le-voyageur-de-la-levure-Ancel… De cette marque qu’il représentait dans le département de la Haute-Vienne, mon père disait le plus grand bien : avec la levure Ancel toute ménagère était sûre de réussir ses pâtisseries. La pâte sous l’effet de ladite levure s’épanouissait, telle la coiffe aux larges ailes de l’Alsacienne dont le profil ornait le sachet contenant la précieuse poudre. (…)

« Ce voyageur de commerce se nommait Nathan Katz. C’était un quadragénaire assez grand et maigre. Son allure dégingandée, son élocution un peu hésitante, la douceur de son sourire et je ne sais quelle expression de rêveuse bonté éparse entre sa voix et son regard lui donnaient, à mes yeux, semblance d’un Pierrot lunaire en costume de ville. Mon père et lui étaient en sympathie vive et profonde qu’on eût pu même appeler amitié, si l’un et l’autre n’avaient pas été hommes de silence pudique. »

Ce second volume de l’Œuvre poétique comprend le deuxième recueil de Nathan Katz, O loos da Rüef dur de Garte, ainsi qu’une vingtaine de textes inédits ou retrouvés. Afin de marquer la richesse des poèmes de Katz, le choix a été fait ici encore de ne pas confier l’ensemble des textes à un seul traducteur.

Polyphonique, ce volume constitue ainsi un hommage collectif des écrivains d’Alsace à leur grand aîné. Dans ce nouveau volume on retrouve Dadelsen et Vigée, ainsi que des auteurs alsaciens contemporains de tout premier plan (André Weckmann, Camille Claus, Adrien Finck,Gaston Jung, Jean-Claude Walter, Conrad Winter), mais aussi des écrivains plus jeunes (Jacques Goorma, Gérard Pfister, Sylvie Reff, Jean-Paul Sorg, Albert Strickler).