• Littérature
  • Spiritualité
  • Sciences humaines

Raymond DEPARDON

Notes

Textes et photographies de Raymond Depardon
en collaboration avec Philippe Delarbre et Gérard Pfister

Collection Divers

Dès son n° 1, en 1975, la revue Arfuyen a publié un entretien avec Jean Eustache, le seul qu’ait donné l’auteur de ce film génial La maman et la putain. Un entretien avec Jean-Daniel Pollet, l’auteur de Pourvu qu’on ait l’ivresse, est préparé pour le n° 2. 

Dans les années qui suivent, Gérard Pfister et Philippe Delarbre décident d’ouvrir le travail des Editions Arfuyen sur le monde de la photographie. Ils découvrent le travail de Raymond Depardon dans une livraison de la revue Photo-Reporter qui lui est consacrée et une brochure qu’il a publiée sous le titre Tchad

Sans le connaître, ils le contactent en novembre 1978 pour lui proposer de concevoir ensemble un cahier qui mêlerait la force expressive du regard du photographe et la distance intérieure de l’écriture poétique.

Raymond Depardon répond très rapidement. Il rentre d’un voyage au Liban et en en Afghanistan réalisé en novembre et décembre 1978. En marge des photos de reportage, il a pris des photos plus personnelles et les a collées dans un cahier d’écolier en essayant de les accompagner de notes autobiographiques. Il n’a pas de projet précis, et n’est pas satisfait des textes. Lorsque Gérard Pfister et Philippe Delarbre lui exposent leur idée de livre, il est enthousiasmé par la possibilité de mener à terme sa tentative avec la collaboration de personnes ayant une compétence de l’écriture et de la mise en page.

C’est ainsi que naîtra Notes, issu de deux cultures très différentes : les revues de poésie et les revues de photo. Le projet commun est d’inventer une nouvelle forme, qui permette de sortir du style insupportable des albums de photos pleine page sur papier glacé, alors en grande vogue. L’ouvrage, constitué de trente quatre photographies accompagnées de fragments de l’auteur, a été publié en 1979. 

Grâce à cette rencontre improbable et féconde entre un éditeur de poésie et un photographe de reportage, ce livre très singulier représente aujourd’hui, près de 40 ans après, le livre fondateur de l’œuvre de Raymond Depardon (cf article du Monde dans la revue de presse et article sur R. Depardon dans Wikipedia : « Son ouvrage le plus significatif, le recueil Notes publié en 1979, est composé d’une centaine de photographies accompagnées de textes écrits à la première personne, entre l’exigence journalistique, i.e. un monde extérieur et l’autobiographie, le monde intérieur. »)