Arfuyen sur Twitter
  • Littérature
  • Spiritualité
  • Sciences humaines

Jules-Géraud, CARDINAL SALIÈGE

Menus propos

Préface de Pierre Escudé

Collection Les Carnets spirituels
n°76, ISBN 978-2-845-90155-1

14 €

 Le Cardinal Saliège est une des plus belles figures de la résistance spirituelle de l’Église à la barbarie nazie. Compagnon de la Libération et Juste parmi les Nations, il est l’honneur de l’Église de France.

Comment se fait-il alors qu’il ne soit pas plus connu, plus lu, plus honoré ? Et que ses textes les plus personnels restent oubliés depuis les lendemains de la guerre ?… Après les volumes des Carnets spirituels consacrés à Etty Hillesum ou Marcel Weinum, il était nécessaire de rendre hommage à cette figure exceptionnelle et très méconnue. Hommage aujourd’hui on ne peut plus opportun et nécessaire.

Privé de la parole, Saliège devient à partir de 1932 un homme d’écriture. Lettres pastorales et autres textes de circonstance, dont une petite partie a été reprise dans l’ouvrage paru sous le titre La Croix du Christ contre la croix gammée, Discours de guerre du Cardinal Saliège (Éditions L’Échelle de Jacob, 2009). Mais aussi, ce qu’on sait beaucoup moins, Saliège tient pendant 20 ans une sorte de journal de bord sous forme de courts textes publiés chaque semaine de manière anonyme dans la presse diocésaine : « En juin 1937, explique Pierre Escudé, paraît pour la première fois dans la Semaine catholique de Toulouse un bref article anonyme imprimé en italique et intitulé Menus propos.

Très vite, on sait que Mgr Saliège en est l’auteur. Le chef de l’Église du vaste diocèse toulousain emploie chaque semaine le canal des Menus propos pour énoncer, éclairer, éduquer, et ce jusqu’à sa mort. Ces courts textes deviennent vite dès les années de la guerre des lieux particulièrement privilégiés d’expression et de réception politique et morale. La liberté de ton, le mystère de leur énonciation, la diversité des sujets abordés, l’absence totale de rigidité dogmatique, donnent à l’ensemble des Menus propos un caractère totalement novateur. »

Ces Menus propos ont été republiés en sept minces cahiers thématiques en 1947 (Éditions l’Équipe, Toulouse) et sont aujourd’hui totalement introuvables. Pour faire mieux apparaître l’évolution de la pensée de Saliège, nous les avons restitués dans l’ordre où ils avaient paru, en lien avec l’actualité, mais aussi avec l’approfondissement spirituel de cet homme exceptionnel.

La préface de Pierre Escudé, professeur à l’IUFM de Toulouse, reprend en partie le texte de son intervention au colloque organisé sur Saliège par l’Institut catholique et l’Archevêché de Toulouse les 3 et 4 novembre 2006. La mystique des Menus propos, écrit-il, est celle, selon les mots mêmes de Saliège, d’une « résistance » (20.05.1945).