Arfuyen sur Twitter
  • Littérature
  • Spiritualité
  • Sciences humaines

Jeanne-Françoise Frémiot, dite
 JEANNE DE CHANTAL

Le Petit Livret

« Recueil fait par elle des principaux avis
qu’elle avait reçus de saint François de Sales »

Préface de Gérard Pfister

Collection Carnets Spirituels
n°7, ISBN 2845900007

11 €

Ce livre est le cinquième de la collection « Les Carnets Spirituels ». Après trois grands directeurs spirituels du XVII° siècle (Saint-Cyran, Bossuet, La Colombière) et un auteur du XVIII° (Baudrand), il s’agit d’une femme, l’une des plus grandes saintes du XVII° s., la fondatrice de la congrégation de la Visitation.

En mars 1604, Jeanne de Chantal rencontre l’évêque de Genève, François de Sales, pour la première fois. Elle n’a que trente-deux ans, elle est veuve, mais ne songe pas à se remarier. C’est à Dieu qu’elle se sent désormais appelée. Dès la première rencontre, elle reconnaît en François de Sales le directeur qu’elle cherchait.

Dès l’année suivante, elle se rend en Savoie : c’est alors qu’elle commence à noter dans un « Petit Livret » les conseils que lui donne François de Sales, soit par écrit soit verbalement.

Le manuscrit original du Petit Livret n’a pas été retrouvé, et longtemps on a considéré que son précieux contenu était définitivement perdu. Par chance, il a été possible d’en retrouver une très ancienne copie dans les archives de la Visitation d’Annecy. Une seconde copie, prise directement sur l’original, a été découverte ultérieurement. Les fragments livrés par ces deux documents sont ici présentés pour la première fois en un seul ensemble.

Au-delà des éclatantes qualités littéraires de la langue de François de Sales et de l’écriture de Jeanne de Chantal, ici intimement mêlées, le Petit Livret constitue un document unique pour comprendre la direction spirituelle de l’évêque de Genève et suivre l’évolution de sa dirigée.