Arfuyen sur Twitter
  • Littérature
  • Spiritualité
  • Sciences humaines

Khalil GIBRAN

Le Livre des Processions

Al-Mawâkib

Traduit de l’arabe
par Adonis et Anne Wade Minkowski
Préface d’Adonis
Postface d’Anne Wade Minkowski

Collection Ivoire
n°13, ISBN 2-908-82568-6

14,48 €

Khalil Gibran est mondialement célèbre pour un petit livre, de moins de cent pages, Le Prophète

Élevé dans le christianisme maronite, porteur des trésors de la tradition spirituelle de l’Orient, Gibran a pourtant écrit ce livre dans une langue que, de son propre aveu, il ne maîtrisait pas bien, l’anglais, et pour un public américain marqué par l’éthique protestante.

Sa voix la plus authentique est donc plutôt à chercher dans les textes écrits dans sa langue maternelle, l’arabe. Le Livre des Processions (Al-Mawâkib) en est le plus important.

Le Livre des Processions  constitue comme une première version du Prophète en langue arabe. C’est à ce titre qu’il est un texte capital pour la compréhension de l’oeuvre et de la personnalité de Gibran.

Ses thèmes annoncent directement le message du Prophète, mais dans un style brillant et paradoxal qui évoque plus souvent William Blake ou Nietzsche que la morale assez puritaine dont Le Prophète est souvent entaché.

Quant à sa forme, très personnelle même si inspirée de la grande littérature arabe classique, elle est unique dans l’oeuvre de Gibran.

Le Livre des Processions est accompagné d’une préface inédite d’Adonis, très largement considéré aujourd’hui comme le plus grand poète arabe vivant (publié pour la première fois en France par les Editions Arfuyen en 1982).

La postface d’Anne Wade Minkowski (également traductrice du Prophète dans la collection Folio-Gallimard) souligne les tensions qui animent l’oeuvre de Gibran, partagé durant toute sa vie entre deux cultures – la culture arabe et la culture américaine – comme entre deux moyens d’expression – la peinture et la littérature.