Arfuyen sur Twitter
  • Littérature
  • Spiritualité
  • Sciences humaines

Philippe-Jacques SPENER

La Vie évangélique

Pia desideria

SORTIE EN LIBRAIRIE LE 5 MAI 2017
Traduit de l’allemand par Annemarie Lienhard
et présenté par Marc Lienhard

Collection « Les Carnets spirituels »
n° 97, 184 pages, ISBN 978-2-845-90252-7

15 €

Spener (1635-1705) est beaucoup moins connu que Luther, dont la Réforme célèbre en 2017 son cinquième centenaire. En tant que fondateur du piétisme, il a pourtant fortement contribué à façonner le visage du protestantisme moderne.

Le mouvement piétiste a conduit à valoriser une religion personnelle, voire intimiste, en mettant l’accent sur la régénération du chrétien plus que sur l’autorité institutionnelle des ministères et en insistant sur la place essentielle des laïcs au sein des communautés.

Bien au-delà du domaine spirituel, l’influence du piétisme s’est fait sentir dans la pensée d’hommes tels que Kant, Goethe, Schiller, Hölderlin ou Novalis à travers l’insistance sur le vécu et sur le « je ».

L’accent mis par le piétisme sur la régénération et la vie nouvelle conduira le romantisme à valoriser la vie comme donnée fondamentale de toute réalité, thème encore repris près d’un siècle plus tard par Albert Schweitzer, ardent apôtre du « respect de la vie ».

Livre majeur de Spener, les Pia desideria ont ainsi eu un impact direct et indirect considérable.

Cet ouvrage, publié pour la première fois en traduction française par les éditions Arfuyen en 1990 dans les « Cahiers d’Arfuyen », est présenté ici sous le titre La Vie évangélique dans une version revue et corrigée.