• Littérature
  • Spiritualité
  • Sciences humaines

L’Évangile éternel

The Everlasting Gospel

Traduit de l’anglais et présenté
par Alain Suied
Bilingue anglais-français

Collection Les Cahiers d'Arfuyen
n°122, ISBN 2-908-82573-2

L’oeuvre de Blake s’ouvre par une trilogie : Les Chants de l’Innocence, datés de 1789 ; Les Chants de l’Expérience, écrits entre 1789 à 1794 ; Le Mariage du Ciel et de l’Enfer, composé entre 1790 et 1793. Après avoir publié ces trois livres, les Éditions Arfuyen continuent leur travail de découverte de cette œuvre immense.

Mais ce nouveau volume regroupe cette fois deux textes très différents. Le Livre de Thel (The Book of Thel), très court, écrit dès 1789 (la même année que Les Chants de l’Innocence), est considéré comme un des chefs-d’oeuvre de Blake. 

En revanche, de L’Évangile Eternel (The Everlasting Gospel), il n’existe aucune copie complète. Cette œuvre étrange et forte, très peu connue, semble avoir été écrite pour l’essentiel vers 1818, donc vers la fin de sa vie.

Révolutionnaire, paradoxal, l’« Évangile » de Blake est lancé à la face de l’Institution, porteuse d’une loi morale qui n’est que répression du désir. La « Bonne Nouvelle » qu’il proclame est une loi de vie, délivrance en chaque homme de l’énergie paradisiaque qu’il porte en lui.