Arfuyen sur Twitter
  • Littérature
  • Spiritualité
  • Sciences humaines

 VINCENT DE PAUL

Dieu est très simple

Entretiens spirituels

Textes présentés
par Jean-Pierre Renouard, c.m.

Collection Carnets Spirituels
n°59, ISBN 9782845901117

13,5 €

Qui lit les textes de Vincent de Paul en dehors des cercles vincentiens ? Qui sait même qu’il a écrit ? Qui se plonge vraiment aujourd’hui dans les quinze volumes de l’excellente édition Costes ? Et pourtant que de trésors d’expérience spirituelle y reposent, quelle merveilleuse source d’énergie y trouve-t-on pour notre époque !

Faire lire aujourd’hui saint Vincent de Paul, apôtre des temps modernes, apôtre pour notre temps, voici le but de ce petit livre « tout simple », conçu avec l’un des meilleurs spécialistes de Vincent de Paul, le Père Jean-Pierre Renouard, lazariste, auteur du Prier 15 jours avec saint Vincent de Paul (2000). Parfaitement complémentaire de ce dernier, le présent ouvrage livre quelques-uns des textes les plus représentatifs de l’œuvre de Vincent de Paul.

Car, on ne le sait pas assez, Vincent de Paul, homme d’action prophétique, fut aussi un véritable écrivain et un grand mystique, lié par une profonde amitié spirituelle avec les plus grandes figures de son temps : Bérulle, Jeanne de Chantal et François de Sales. Et ses maîtres spirituels ne sont autres que Tauler, Jean de la Croix et Ruysbroeck.

Les textes ici présentés sont extraits des œuvres complètes en quinze volumes, publiées en 1923, et plus particulièrement des entretiens aux missionnaires (t. XI et XII). Comme pour les sermons d’Eckhart et de Tauler, il s’agit de notes prises au vol par les auditeurs des fameuses « Conférences du mardi », d’où une saveur et une spontanéité exceptionnelles que les écrits savants de l’époque ont perdues. On y entend vraiment la voix de cet infatigable berger landais et de ce religieux hors normes, bourru et tendre, que fut le fondateur des Lazaristes et des Filles de la Charité.

« Dieu est très simple » : ces paroles de Vincent de Paul centrent l’attention sur une qualité qu’il ne cesse de louer : « La simplicité, écrit-il, je l’appelle mon évangile. » Et il ajoute : « C’est la vertu que j’aime le plus et à laquelle je fais plus d’attention dans mes actions. » Pour lui, nulle place pour la duplicité, la dissimulation, la ruse : les actes correspondent aux paroles – vrai défi en ce XVII° siècle qui ne brille pas par le naturel... Cet esprit de primesaut est le vivant portrait des premières Filles de la Charité, paysannes sans finasserie et d’une droiture exemplaire.

Pour Vincent de Paul, la simplicité implique l’amour de la vérité et l’engagement dans l’action. « Dieu est très simple » : il veut qu’on aille à lui simplement et « la simplicité est de faire toutes choses pour l’amour de Dieu ». La simplicité est donc manière d’approcher Dieu et manière d’approcher les pauvres, mais aussi un esprit et un style de vie.