Arfuyen sur Twitter
  • Littérature
  • Spiritualité
  • Sciences humaines

Biographie Bibliographie Liens Revue de Presse Petite Anthologie

Jacques ABEILLE

(1942)

Jacques Abeille est né en 1942. Orphelin en 1944 et recueilli par un oncle, il garde de son enfance de tristes souvenirs. Son oncle étant haut fonctionnaire, il lui faut le suivre à travers la France au gré de ses nominations.
Il revient de Guadeloupe lorsqu’en 1959 il débarque à Bordeaux. C’est là qu’il poursuivra ses études supérieures : études de psychologie, de philosophie et de littérature, au terme desquelles il devient professeur agrégé d’arts plastiques.
Découvrant le surréalisme, il entre en contact avec Vincent et Micheline Bounoure qui animent le Bulletin de Liaison Surréaliste. Il y publie des textes, de même que dans la revue La Brèche. Il fréquente le peintre Pierre Molinier et devient membre du groupe surréaliste bordelais Parapluycha.
En 1971, aux éditions L’Or du temps, Régine Deforges publie son premier livre, La Crépusculaire. Convaincue de son talent d’écrivain, elle signe avec lui un contrat pour Les Jardins statuaires. La faillite de sa maison d’édition l’empêchera toutefois de publier le roman.
Jacques Abeille pense alors à José Corti, fondateur en 1925 des Éditions Surréalistes et éditeur sous sa propre enseigne, en 1938, du premier roman de Julien Gracq, Le Château d’Argol. Il sollicite l’écrivain angevin qui communique le manuscrit à José Corti. Abeille sera particulièrement sensible aux encouragements de Julien Gracq, avec qui il nouera une relation amicale.
Les éditions José Corti ne lui donnant pas de nouvelles, Jacques Abeille renonce à publier son roman. Ce n’est que quelques années plus tard et dans des circonstances indépendantes de sa volonté que Bernard Noël s’intéresse aux Jardins statuaires et le publie chez Flammarion en 1982.
Il a écrit tantôt sous son propre nom, tantôt sous le pseudonyme de Léo Barthe, personnage de ses romans qui se définit lui-même comme « écrivain pornographique ». Son œuvre littéraire a été distinguée en 2010 par une « mention spéciale » du Prix Wepler. Il a reçu en 2015 le Prix Jean Arp de Littérature Francophone.
Jacques Abeille est également peintre et a illustré de nombreux livres, notamment de poésie.

OUVRAGES PUBLIÉS AUX ÉDITIONS ARFUYEN

Petites proses plus ou moins brisées